Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 mai 2020 1 04 /05 /mai /2020 17:36

Faut bien que je parle des documents publiés pour la première fois.

 

Puisqu'il paraît que c'est du scoop.

 

Bon , le formulaire de candidature d'Hervé pour un poste de juge de paix.

Ça confirme ce qu'on savait déjà.

Mais quoi de nouveau là dedans ?

Rien

 

On passe.

 

La lettre de Gourvil.

Nouveau ? Si on veut. Parce qu'elle figure depuis pas mal de temps dans l'inventaire en ligne du Fonds Gourvil publié par les AD du Finistère auquel nous renvoie notre aimable autrice et qu'elle avait fait consulter en 2014( par un certain Gregory, si je ne me trompe) . Ce qui avait donné un résultat pas bien sensationnel. M'est avis que Monsieur Pierre n'a pas dû prendre plus de dix minutes de son temps pour faire sa photocop. Si c'est ça de très longues recherches....

Comme celles de notre autrice qui, pour expliquer qui est Francis Gourvil, se limite à faire un copier-coller de l'article Wikipedia. Avec la maestria qu'on lui connaît, en gros cinq minutes de son temps si précieux ont dû lui suffire.

 

Et elle dit quoi, cette lettre ?

En dehors que Gourvil n'est pas d'accord ?

Pouquoi ?

Rien.

Moi, je n'ai rien contre Gourvil. Mais là, désolé,,il ne nous apprend rien sinon que Pierre Cavellat, son ami magistrat, vous savez, celui qui faisait de si belles aquarelles, était du même avis et que toute la nomenklatura de Morlaix partageait cet avis. Des détails ? Aucun.

C'est exactement ce que je pense du bouquin de Michel Pierre. Très plaisant, un écrit intelligent et ne manquant pas d'ironie mais côté démonstration de la culpabilité de Seznec c'est encore moins que le jugement de 1924. Ou est le cadavre ? On s'en fout. Existe-t-il un temoin du meurtre ? On s'en fout . Y a-t-il des aveux ? On s'en fout. Y a-t-il une preuve ? On s'en fout. Mais on vous dit que Seznec est le meurtrier parce que c'est notre intime conviction. Point . A la ligne.

 

Si certains se contentent de ça, c'est leur affaire.

 

Mais ce n'est pas la mienne.

 

Et un dessin à la plume et lavis de Pierre Cavellat

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

CJ 05/05/2020 10:27

Je trouve que les deux bottent gentiment en touche. Il faut savoir rendre à César ce qui est à César sans lui céder le monopole et faire en sorte que tous ceux qui ne sont pas César se sentent libres de réfléchir autrement que lui, tout ça en essayant de ne pas risquer d'être jeté aux lions. Laissons faire revenons à nos moutons de plus en plus gras.

skeptikos 05/05/2020 19:58

Je viens de trouver encore du gras. Mais ce sera pour plus tard et je ne comprend pas pour l'instant si cela est important.

CJ 05/05/2020 06:57

Personnellement le livre de Michel Pierre m'a laissée sur ma faim. En fait il a étudié l' histoire de l'affaire, l'histoire des réactions de l'opinion publique, l'histoire des manipulations de la presse. Mais pour ce qui est du fond, il s'en tient à la vérité judiciaire, comme il le dit lui-même. Il n'a pas fait d'investigations, il ne remet pas en cause la chose jugée, il s'en tient au procès qui nous paraît tellement insuffisant aujourd'hui. Pas de cadavre, pas d'expertises médico-légales décisives, uniquement des témoignages humains tellement fragiles.

skeptikos 05/05/2020 09:53

Nous sommes bien d'accord.
On pourrait aussi analyser le rapport entre notre autrice et Michel Pierre. L'a traite-t-il de la même façon que Bernez Rouz l' a traité dans cette lettre si délicieuse ? Avec un ironie que je trouve féroce. Sur ce fameux livre qui ne vient jamais.
Oui, Michel Pierre lui fait-il parvenir ces bien pauvres éléments en s'amusant à l'avance de l'exploitation qu'elle en fera? Pourquoi pas ?

Bertrand 04/05/2020 18:45

Ces deux documents exclusifs méritaient-ils un si long développement ? par contre le lavis est intéressant. Est-ce Marie-Jeanne ?.

skeptikos 04/05/2020 20:15

Non, ce n'est pas Marie Jeanne Seznec. Les dessins de Cavellat sont plus tardifs mais pas de beaucoup. Il a commencé ses dessins de prétoire vers 1930.

skeptikos 04/05/2020 19:11

Leur publication, pas vraiment.
Mais faire remarquer leur futilté , oui.
En plus, ça me donnait l'occasion de dire ce que je pense du livre de Michel Pierre

C.J 04/05/2020 18:41

Comme quoi, on peut être artiste tout en étant juriste... Je parle de Cavellat.

Présentation

  • : Affaire de cadillac
  • : Histoire d'y voire un peu plus claire dans la disparition de Pierre Quemeneur et dans la condamnation de Guillaume Seznec
  • Contact

Recherche

Liens